Sur le littoral Atlantique, le pont de l’ascension s’est avéré être cette année aussi fréquenté qu’un traditionnel 15 août, journée la plus stratégique pour les stations balnéaires. Avec des températures dépassant les 30°C, ce break du mois de mai a eu des allures estivales. Certaines villes comme Biarritz, ont décidé de revoir leur agenda, et de transformer cette parenthèse avant l’été en rendez-vous incontournable.

Le réchauffement climatique bouleverse les écosystèmes, mais pas seulement ! Avec des températures estivales, le pont de l’ascension a encore une fois été très fréquenté. Les villes s’adaptent, à l’image de Biarritz, qui a pris la décision d’organiser son traditionnel 15 août, feu d’artifice compris, durant l’ascension à partir de 2018.

Le maire justifie cette décision : « Le 15 août, il pleut une fois sur deux ! Alors qu’à l’ascension, au moins, la météo est plus clémente. Il est vrai que la date n’est pas fixée à l’avance, puisqu’elle intervient quarante jours après Pâques, mais peu importe, cela nous donne plus de souplesse justement. Pourquoi vouloir tout faire durant l’été ? ».

D’autres villes pourraient emboîter le pas, comme Bayonne, qui réfléchirait à organiser ses fêtes également durant l’ascension, uniquement les années bissextiles, ou encore Saint-Jean-de-Luz, qui pourrait commémorer le 14 juillet au mois de septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici