Dès l’été 2017, l’Etat expérimentera un symbole « T » dans trois régions touristiques. Le grand sud-ouest, incluant l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine, sera concerné par cette mesure.

Conduite à 60km/h sur l’autoroute, camping-car bloqué dans un rond-point, circulation en sens interdit ou encore création d’un embouteillage pour prendre un selfie devant la plage tout en conduisant. Autant de situations provoquées régulièrement par des vacanciers distraits sur la route. Bien que cocasses et prêtant à sourire, elles sont en réalité accidentogènes voire dangereuses. C’est pour lutter contre ces infractions au code de la route que l’Etat obligera les touristes à apposer ce symbole « T » – comme Touriste – sur leur véhicule. Voitures, camping-cars, deux roues motorisées sont concernés par cette mesure. Et gare aux contrevenants, qui pourront écoper d’une amende de 180 euros, d’une perte de 2 points et d’un stage de langue régionale (au choix basque, béarnais, gascon ou catalan).

Jean-Louis descend chaque année en Camping-car depuis la Normandie pour passer deux semaines en familles du côté de Saint-Jean-de-Luz. Il voit d’un mauvais oeil cette mesure : « Bah moi, j’me considère pas comme un touriste. Cela fait 10 ans que je viens au Pays Basque. J’ai même collé un sticker 64 sur ma plaque d’immatriculation ! Avec cette connerie de mesure, j’pourrais plus me stationner n’importe où comme j’ai l’habitude de faire. ».

Pour Peio, un local de Bidart, la mesure est intéressante : « Ça évitera de nous énerver, on sera prévenu. C’est comme quand on est derrière une auto-école qui s’y reprend à 20 fois avant de réussir son créneau. On n’a pas le choix, on prend son mal en patience. »

Quoiqu’il en soit, un premier bilan sera réalisé à l’issu de la saison estivale 2017. La mesure pourrait ensuite être étendue dès 2018 à l’ensemble du territoire métropolitain, à l’exception du Nord, région non touristique.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici