A Itxassou, Ramuntxo Echurdin est considéré comme le Géo Trouvetou du coin. Plusieurs fois participant au concours Lépine, Ramun comme on l’appelle ici, a cette fois mis au point un piment d’Espelette bleu non OGM. Nous sommes partis à la rencontre de ce producteur pas comme les autres, dans sa ferme Asmaketa d’Itxassou

« Je l’ai surnommé le piment Schtroumpf », nous raconte d’emblée Ramuntxo. Dans un panier rempli de piments, l’un en particulier attire notre oeil. Sa couleur est bleue marine. Le producteur s’amuse alors de notre venue : « Vous êtes le cinquième journaliste que je vois depuis ce matin. J’ai même eu des américains et des chinois la semaine dernière ! ». Rien d’étonnant quand on sait que le piment d’Espelette possède depuis quelques années une renommée internationale. On le retrouve sur les cartes de grands chefs étoilés jusqu’en Asie.

Ramuntxo nous conduit alors dans une serre accolée à ses plantations. Nous y découvrons un vrai laboratoire-maison, avec ses éprouvettes, tubes à essais, pipettes et autres bec Bunsen. « C’est ici que j’ai mis au point mon urdin biperra* », nous raconte Ramuntxo, « sans aucune manipulation génétique, ni aucun produit chimique ». Il n’en dira pas plus sur son procédé. « Je l’ai créé pour les enfants. Pour qu’il puisse découvrir les goûts poivré et fruité de notre bon piment ».

Son piment Schtroumpf – dont la véritable appellation reste à définir – devrait être commercialisé dès la fin de l’année 2017, juste après les dernières récoltes de novembre.

* urdin biperra = piment bleu en basque

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici