Pour faire face à l’érosion des falaises, les communes du littoral basque réalisent des travaux de confortement. A Urrugne, le travail a dû être arrêté après la découverte d’un corps en hibernation.

C’est une découverte historique qui vient d’avoir lieu sur la commune d’Urrugne. Un homme d’une cinquantaine d’années, à la barbe hirsute et aux traits marqués, a été découvert en totale hibernation au beau milieu de la falaise située sur la célèbre corniche basque. Son corps a été extrait des couches géologiques, décongelé puis ranimé.

Surnommé HiberEuskaldunatus, cet ancêtre des basques vieux de 150 à 200 ans, a été placé au repos dans une ferme près d’Iholdy, coupé de toute technologie (ni voiture, ni téléphone, ni télé, ni eau courante, ni facebook).

« Il faut qu’il se réveille comme s’il était à son époque », nous informe Paul Fournier, le responsable de l’opération surnommée Hibernatus, « car comprendre qu’il a voyagé dans le temps pourrait le rendre complètement fou. Nous allons procéder par étape. Autant il sera facile de lui expliquer qu’il n’y a plus aucune baleine à chasser, autant il sera compliqué de lui faire admettre que le Pays Basque est désormais majoritairement peuplé de parisiens qui demandent des pains au chocolat dans les boulangeries et pour lesquels Ongi Etorri signifie paillasson. Cela pourrait l’achever ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici