Pour favoriser l’accès au logement, le gouvernement a baissé le montant des APLs de 5 euros, tout en demandant aux propriétaires de diminuer le prix des loyers. Autre conséquence de cette mesure, les prix de vente dans l’immobilier devraient également chuter de 50%.

Plus de 4000 euros le mètre carré pour un logement sur la Côte Basque ! Tel est le prix exorbitant atteint par le marché de l’immobilier, résultat de la spéculation. Dans ces conditions, nombreux sont les actifs, notamment les jeunes, à ne pas pouvoir s’offrir un appartement, même modeste. Une spéculation qui touche également les loyers, étant donné la concurrence avec la location saisonnière.

Dans ces conditions, Emmanuel Macron a demandé aux propriétaires de faire un effort pour endiguer cette bulle spéculative autour du logement et il semble avoir été entendu. Aussitôt après son discours, on apprenait que les propriétaires avaient immédiatement diminué le prix de vente des logements par deux. Les agences immobilières ont quant à elles baissé leurs honoraires de 30%.

Un T2 de 36 m2 sur la côte basque revient donc désormais à environ 80.000 euros. Un T3 de 60 m2, à 125.000 euros.

Autant dire que c’est le moment d’acheter, les taux d’intérêt étant encore très bas.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici