Le Comité National Olympique (CNO) a prévenu : la ville qui organisera l’épreuve de surf des Jeux Olympiques de Paris 2024, devra posséder un bassin à vagues artificielles à proximité. Prenant les devants, la communauté d’agglomération Pays Basque vient d’annoncer qu’un tel bassin sera construit à proximité de Biarritz dans les 3 années à venir.

C’est un énorme pas vers l’organisation de l’épreuve de surf aux Jeux Olympiques de 2024 qu’a franchi le Pays Basque hier ! En effet, l’agglomération qui gère l’ensemble de ce territoire a validé lors d’un vote, le financement et la mise en oeuvre d’un bassin à vagues artificielles.

Il faut dire que le CNO a depuis plusieurs semaines, indiqué qu’une telle infrastructure serait obligatoire pour espérer décrocher l’organisation de l’épreuve.

C’est donc une enveloppe budgétaire de 20 millions d’euros qui a été validé lors de ce premier vote. Reste tout de même encore de nombreuses étapes, et plusieurs délibérations avant que ce bassin ne voie le jour. Sur quel emplacement ? Quelle technologie – les deux vagues les plus abouties étant le Wave Garden et la vague développée par Kelly SLATER – ? Sans oublier le choix de partenaires privés, au moins pour la réalisation, et éventuellement pour la gestion.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici