Le conseil départemental, propriétaire des installations de la Rhune et de son petit train, revoit cette semaine sa copie au sujet du projet d’aménagement dénommé Rhune 2020. Le site devrait finalement accueillir un véritable parc d’attraction au sommet.

Le feuilleton autour de la Rhune, site le plus fréquenté des Pyrénées-Atlantiques, n’en finit plus. Intitulé Rhune 2020, le projet avait pour vocation initiale de créer des aménagements permettant d’accueillir plus de monde au sommet. De grands parkings au départ du petit train à crémaillère devait être créés ; une passerelle géante sur piliers en bétons devait permettre aux visiteurs de ne plus avoir à monter les marches ; le réaménagement et la rénovation de l’espace public autour des restaurants devait permettre de rendre plus vivable le sommet les jours de forte affluence.

C’était sans compter sur les opposants au projet qui, jugeant peu ambitieuses ces nouveautés, ont fait circuler une pétition sur les réseaux sociaux. Résultat : 33 millions de signatures parmi lesquelles des personnalités influentes comme Chantal Goya, Jacky et Corbier, Jacques Pradel, François Fillon, Jean Lassalle ou encore le multiple meilleur grimpeur du tour de France, Richard Virenque.

Depuis, le Conseil Départemental a revu sa copie et propose de créer un véritable parc d’attraction au sommet, mêlant des grands 8, une roue, des stands de pêche au canard, et des autos tamponneuses. Quant au slogan, il est tout trouvé : « Make the Rhune Great Again » !

1 COMMENTAIRE

  1. Ce projet ne sera réalisé qu’une fois que le Pays Basque aura obtenu son Indépendance via un référendum secret ( à nous, on ne la fait pas …) qui aura lieu courant 2018 vraisemblablement le 30 ou 31 février) . Vous pouvez dès à présent réserver des places pour l’inauguration qui sera présidée par Pottoka et l’Indien qui se sont mariés en toute intimité la semaine dernière.
    Et oui Pottoka a préféré l’Indien à Koxka qu’il gardera certainement comme amant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici