Le petit train touristique de Biarritz, habituellement si tranquille quand il arpente les rues de la belle cité balnéaire, a été contrôlé à 220 km/h sur le boulevard du BAB. Le chauffeur a expliqué vouloir ne pas rater le début du 1/8eme de finale de la Coupe du Monde France-Argentine.

Il fait partie du paysage biarrot et en connaît toutes les anecdotes. Promenant ses touristes mais aussi ses locaux en quête de découverte des trésors de la cité impériale, le petit train touristique de Biarritz ne dépasse généralement pas les 20 km/h.

Il commence par longer l’Océan, avant d’emmener ses visiteurs à la découverte du patrimoine architectural de Biarritz, poussant ses excusions jusqu’à la vertigineuse esplanade du Phare, à la pointe Saint-Martin.

Ce samedi 30 juin pourtant, après avoir effectué une ultime rotation, le petit « Txu-Txu » a été contrôlé à 220 km/h sur le boulevard du BAB. Fan de foot, le chauffeur a expliqué vouloir ne pas rater le début du 1/8eme de finale de la Coupe du Monde France-Argentine.

Faisant preuve de compréhension, les policiers ont escorté le petit train jusqu’à destination avant de demander au chauffeur de faire brider sa mécanique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici