Suite aux accidents à répétition dans le domaine de la chasse, le gouvernement souhaite abaisser le taux maximal d’alcoolémie autorisé pour un chasseur. Celui-ci devrait passer de 4 grammes par litre à 3 grammes par litre.

La Fédération Nationale des Chasseurs de France ne cache pas sa colère depuis l’annonce du gouvernement d’abaisser le taux maximal d’alcoolémie autorisé pour un chasseur. Dans un communiqué, elle indique que :

« C’est un nouveau coup dur porté aux traditions françaises. La chasse, tout comme les apéros* entre copains, font partis du patrimoine immatériel de la France. Afin de préserver tradition et convivialité, l’abaissement du taux d’alcoolémie pour les chasseurs est un très mauvais signal envoyé aux pratiquants.

De plus, le lien entre taux d’alcoolémie et accidents n’est pas prouvé. Selon un rapport daté de 1953, il est même conseillé de boire* un coup avant de tirer du gibier.

Nous demandons donc au gouvernement de retirer son projet de loi. »

Le texte devrait être porté devant l’assemblée à la fin du mois de novembre.

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici