Le Japon a officiellement quitté la Commission baleinière internationale (CBI) afin de reprendre la chasse à la baleine. Pour bénéficier de zones de chasses plus importantes, il a adressé à différents Pays des demandes d’autorisation, comme au large du Pays Basque où quelques baleines continuent d’y vivre.

Malgré les critiques internationales, le Japon a officiellement annoncé qu’il reprenait la chasse à la baleine. Claquant ainsi la porte de la Commission baleinière internationale (CBI), les japonais ont aussitôt capturé des mammifères marins pourtant en voie d’extinction.

Mais les eaux territoriales japonaises ne sont pas suffisantes pour faire face à la demande en matière de viande de baleine. C’est pourquoi les japonais ont également adressé des demandes à de nombreux Pays afin de chasser sur leur territoire.

Ainsi, la France a reçu une demande d’autorisation pour que le Japon puisse envoyer sa flotte chasser les baleines au large du Pays Basque.

La France ayant condamné cette chasse, il y a peu de chance que l’autorisation soit délivrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici