L’homme d’affaire et producteur parisien Bruno Charles a proposé à la Communauté forale de Navarre de louer le désert des Bardenas le temps d’un week-end. Son idée : réaliser un paintball privé façon Mad Max.

Imaginez un désert de 42 000 hectares. Lâchez-y quelques taureaux, des “figurants”, mais également quelques éléphants et autres rhinocéros blancs en voie d’extinction. Invitez 350 amis triés sur le volet et organisez la plus grande chasse à l’homme-paintball façon Mad Max ! Telle est l’idée du magnat parisien de l’immobilier Bruno Charles, jamais en manque d’inspiration.

Côté mise en scène, là encore l’homme d’affaire voit les choses en grand. Des 4×4 customisés capables de s’aventurer partout, des motos, des carcasses de véhicules et même des chars d’assaut. Seuls 35 participants auront des armes, les autres devront s’enfuir et évitez les billes de peinture.

Une sono géante devrait également être déployée. Et pour les défenseurs du site naturel, qui commencent à se mobiliser sur les réseaux sociaux et s’inquiètent du non-respect de la flore et de la faune, l’organisateur a tout prévu pour les rassurer : “Nous sommes là pour nous amuser ! La peinture n’est certes pas biodégradable mais il n’y a aucune source d’eau à des kilomètres donc aucun risque de pollution. Quant aux animaux présents dans les falaises, on ne va tout de même pas interdire cette fête pour trois oiseaux et deux lézards ! Tout sera filmé et on va faire un sacré buzz et donc une sacré pub pour la région”.

Le dossier a été déposé au Parlement de Navarre à Pampelune. Décision dans les prochains jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici