Alors que les gilets jaunes continuent leur mouvement pour réclamer une hausse du pouvoir d’achat, le gouvernement annonce de nouvelles mesures. Parmi elles, le versement d’une “allocation surfeur” de 1 200 euros par mois.

Depuis le mois de novembre, les surfeurs ont rejoint le mouvement des gilets jaunes. Parmi leurs revendications en faveur du pouvoir d’achat, le versement d’une allocation.

En effet, les surfeurs n’ont pour la plupart pas le temps de travailler. “Quel employeur voudrait prendre un surfeur, dont les horaires dépendent de la marée du jour ?”, questionne Clément, demeurant à Ustaritz. “Le temps de checker les vagues, de se déplacer sur le spot, de surfer, de rentrer à la maison, de goûter et de se reposer un peu, comment voulez en plus, avoir le temps de travailler ? C’est impossible !”.

Sensible à ces arguments, le gouvernement versera courant 2019 une “allocation surfeur” de 1 200 euros par mois. Seule condition : pratiquer le surf au moins 4 fois par semaine, 8 mois par an.

1 COMMENTAIRE

  1. Et pourquoi pas une allocation branleur ? Se masturber au moins 2 fois par jour 5j/7j durant 11mois par an ? Et toucher 2000€ net ! Sérieusement, on va où ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici